full screen background image

Violents incendies dans le Sud de l’Australie

Des vents secs et chauds et des températures caniculaires ont provoqué de nombreux feux à travers le sud-est australien dimanche, et notamment dans l’Etat de Victoria, où les conditions météo sont les pires depuis l’incendie qui avait tué 173 personnes en février 2009. 

« On a eu des incendies redoutables, qui progressaient vite et frappaient de plein fouet les habitations », a déclaré le responsable des services d’incendie. Selon le Premier ministre de l’Etat de Victoria, Dennis Napthine, la région enregistre les pires conditions depuis le 7 février 2009, baptisé « Samedi noir » et considéré comme la catastrophe naturelle la plus meurtrière de l’Australie moderne. »Quelque 20 habitations ont été affectées, le nombre exact sera connu lorsque la police aura pu évaluer l’étendue des dégâts », a déclaré le Premier ministre, précisant qu’il ne semblait pas y avoir pour le moment de morts.Des centaines d’habitants ont passé la nuit de dimanche à lundi dans des refuges, après avoir été  évacués de leur domicile.Lundi matin, quatre incendies étaient toujours classés dans la catégorie « urgence », dont un feu doté d’un front de 40 km à proximité de Melbourne, la deuxième plus grosse ville d’Australie. Des dizaines de milliers d’hectares ont été brûlés.L’année 2013 a été la plus chaude jamais observée en Australie. L’été 2012-2013 a vu le thermomètre bloqué à 45°C ou plus pendant près de trois semaines en moyenne entre décembre et janvier.

(Morgane)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *