full screen background image

Selection Romans/Nouvelles

Ayant un goût pour la littérature très prononcé, je souhaiterais partager un peu ma passion. Je suis conscient que la littérature n’est pas plaisir pour tout le monde, j’ai donc décidé de centrer mes suggestion sur des livres et des auteurs assez facile à lire pour essayer de faire découvrir cet univers à la fois si vaste et si vital pour un grand nombre de personnes. J’ai choisi des romans relativement cours et simples à lire mais ayant parfois une profondeur et une beauté souvent incomparables. Cerains de ces romans sont très connus, d’autre probablement moins populaires. En revanche, ils ont tous une chose en commun, c’est que je les aime beaucoup et ces propositions de lecture font parties des livre qui m’ont construit en partie, donc auxquels j’attache un grand prix.

Albert Camus – L’étranger

l'etranger: CamusCertainement une des plus belles œuvres de cet auteur admirable mais aussi sa plus connue , L’Etranger fait souvent l’unanimité chez tous les lecteurs. L’auteur fait la description de la complexité d’une vie simple qui va être gâchée par un événement malencontreux, menant le protagoniste de l’histoire, Meursault, a être condamné à la peine de mort et à se retrouver face à lui-même en attendant son exécution. Un réflexion profonde sur la vie humaine que Camus propose dans ce livre et qu’il prolongera dans l’ensemble de son œuvre.

Guy de Maupassant – Le Horla

Composé de deux nouvelles. La première, intitulée Lettre d’un fou, raconte le récit d’un patient devenu fou à cause de la sensation obsédante d’une présence autour de lui. L’autre titré du même nom que le livre, retranscrit le journal d’un homme qui, de même, ressent une présence autour de lui. Ces nouvelles nous frappent par l’étrangeté qui s’en dégagent mais aussi la familiarité avec cette sensation que l’on a tous déjà vécu. Elles nous questionnent aussi de façon très efficace sur notre propre être et les limites de notre raison.

Stephan Zweig – Le Joueur d’échecs

Un écrivain de génie à la plume qui se rapproche de la perfection, Zweig décrit dans sa nouvelle, l’affrontement de champions d’échec : l’un est champion du monde en titre tandis ce que l’autre et un joueur aussi excellent que le premier, à la seule différence qu’il n’a jamais pratiqué ! Ce second a appris et s’est entrainé mentalement durant son isolement par les nazis durant la 2nde Guerre mondiale. L’histoire de ce personnage étrange et inconnu nous est retracé au fur et a mesure que la partie avance. Il en résulte d’un livre aussi inspirant que poignant.

John Steinbeck – Des souris et des Hommesdes souris et des hommes

Un des livres les plus connu de l’auteur américain, Des souris et des Hommes narre l’histoire de deux vagabonds en quête d’un travail dans les ranchs américains. C’est l’histoire émouvante de l’amitié très forte entre ces deux hommes, George Milton et Lennie Small qui est atteint d’une légère défficience mental. Ce dernier nous est présenté comme un être exceptionnel, avec des repères très différents des autres hommes, ce qui le rend des plus intéressante et attachant. C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus impressionné dans cette œuvre, la force de l’attachement que l’on peut ressentir en tant que lecteur, dans un format si court de nouvelle. Steinbeck arrive, a nous transporter au sein de cette amitié et de leurs péripéties communes au destin tragique.

Romain Gary (Emile Ajar) – La vie devant soila vie devant soi: Ajar

Roman presque extraterrestre, qui raconte avec une originalité hors du commun la vie d’un petit enfant nommé « momo ». Ce jeune garçon, sans père ni mère, vit chez Madame Rosa, une vieille femme juive, ayant connu les camps de concentration qui a ouvert une pension pour tous les enfants « née de travers », des enfants arrivé par « accident ». Ce petit momo, découvre ainsi la vie avec une innocence et une legerté incomparable. L’écriture atypique de ce roman renforce l’étrangeté des réflexions du garçon perdu dans un monde complexe. Ce roman ne laisse jamais le lecteur indifférent.

Anna Gavalda – Ensemble c’est tout

Excellente lecture de vacances, ce roman si divertissent qu’il soit, livre une réflexion très intéressante. Dans ce récit nous est contée une belle histoire de découverte de soi à travers des relations sentimentales isolées et particulières. Il met en scène la formation d’un trio d’amis de différentes origines sociales et qui pourtant s’apportent des grandes choses et qui finalement ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. Un roman touchant appelant à la mixité sociale, à l’ouverture d’esprit et à l’appréciation de la force de l’amitié.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *