full screen background image

Marché transatlantique Union européenne – Etats-Unis

Marché transatlantique : Vers une union du monde occidental ou une soumission de l’Europe et de la France aux Etats-Unis ?

hachfeld-eu-usa-free-trade

http://article-50.eu/lior-chamla-le-grand-marche-transatlantique/

C’est un sujet dont on parle peu aux informations. Les membres du gouvernement actuel n’osent pas se prononcer sur le sujet alors que depuis juillet les députés européens débâtent vivement dessus. Neuf résolutions ont été votées depuis le premier juin 2006. Le débat est en ce moment suspendu avec notamment la fameuse phase de ‘’shutdown‘’ des USA et par les activités d’espionnage que mène la NSA américaine. Le gouvernement Ayrault semble assez timide sur ces sujets et préfère négocier directement avec les partenaires européens plutôt que de prendre en compte l’opinion publique des français

C’est ainsi qu’un député a déclaré de façon comique cette phrase envers les ministres à l’assemblé :  

« On ne peut pas à la fois s’occuper de Leonarda et d’Obama! ». 

Mais qu’est-ce précisément cette Zone de libre-échange transatlantique ?

La page de Wikipédia consacré a ce projet définie de façon synthétique l’objectif visé :

« La zone de libre-échange transatlantique (transatlantic Free Trade Area) ou Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (Transatlantic Trade and Investment Partnership) est un projet de traité commercial entre l’Union européenne et les États-Unis envisagé pour 2015.    Si le projet abouti, il s’agirait de la plus importante zone de libre échange de l’Histoire, couvrant plus de 46% du PIB mondial [ …] Ce projet est parfois présenté comme le premier pas vers l’établissement d’une Union transatlantique réalisant l’unité politique du Monde occidental. »

La carte suivante illustre l’étendu géographique de ce projet :

transatlantic_free_trade_area-svg 

                                                http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Transatlantic_Free_Trade_Area.svg

Les nations en bleu clair feront potentiellement parti de ce projet (à noter qu’un accord de libre échange est tout prêt d’être signé entre l’EU et le Canada).

Pour rendre plus explicites les enjeux, voici les principaux éléments du projet :

– deux grands acteurs : l’Union Européenne (1ère puissance économique mondiale) et les Etats-Unis d’Amérique (2nd puissance économique du globe).

– un marché de plus de 800 000 personnes.

– un déficit commercial important des USA envers l’EU. La balance commerciale de l’Union Européenne dans le monde est la suivante :

echanges-commerciaux-2010

 http://www.perdre-la-raison.com/2013/03/lettre-ouverte-pascal-lamy-grand-naif.html

– une balance commerciale fortement négative de l’EU et des USA envers la Chine.

-un euro 30% à 40% plus fort que le dollar.

– EU et USA : les deux plus grandes puissances militaires mondiales, notamment par leur budget :

budget-militaire-mondiale

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_d%27Europe

Cet accord de libre échange est d’une dimension titanesque, mais bénéficie-t-il équitablement aux deux camps ? Les USA ne risquent-elles pas de ‘’tondre l’EU’’ ?

L’émission de BFM Business intitulée ‘’les décodeurs de l’éco’’ s’est penché sur ce sujet :

 

Image d’opposition à l’accord :

stop_tafta

http://france.eternelle.over-blog.com/article-nouvel-ordre-mondial-les-accords-de-libre-echange-entre-europe-et-etats-unis-vont-permettre-a-mons-119585234.html

Plusieurs personnes interprètent ce traité comme une ‘’unification du monde occidentale’’ ou encore d’un ‘’bloc euro-dollar contre le yuan’’. Il n’est plus rare d’entendre de la bouche d’économistes reconnus que d’ici vingt ans on ne trouvera qu’un seul constructeur aéronautique occidental pour faire barrage aux chinois. Jusqu’ici cela semble raisonnable et intelligent d’agir ainsi. Cependant on se rend vite compte que tout n’est pas aussi attractif que cela.

L’ouvrier breton travaillant dans l’agroalimentaire sera-t-il heureux après avoir souffert du dumping social des pays membre de l’EU de voir les américains débarquer sur leur marché ?

L’Europe devra se fléchir et accepter les normes agri-culturelles et alimentaires des Etats-Unis, c’est à dire la culture OGM, la viande aux hormones, etc. … Pour que nos bretons deviennent aussi compétitifs que les américains ils devront à leur tour s’engager dans ces pratiques.

Après le dumping fiscal mal perçu de l’Irlande dans l’EU, signer cet accord c’est encourager dans l’immédiat le dumping fiscal et environnemental; les mesures fiscales sur l’écologie ne sont pas les même entre les pays de l’EU et les USA. Les efforts à mener pour améliorer la situation environnementale seront plus difficiles. La concurrence déloyale créée aura des effets conséquents sur les sociétés et les économies des nations de cette zone de libre échange.

L’accord de libre échange ouvrira aux multinationales américaines la porte des marchés publics de chaque état européen. Pendant ce temps l’état français a déjà du mal à acheter des produits nationaux pour ses projets publics …

eu-us-money

 http://www.michelcollon.info/Ce-que-l-accord-de-libre-echange.html

Il faut faire attention à l’absorption d’entreprises européennes. L’Union Européenne connait une crise importante alors que les Etats-Unis, certes péniblement, retrouvent de la croissance. De plus le système monétaire européen diffère de celui américain sur de nombreux points. Alors qu’une importante partie de l’Europe souffre d’un euro trop cher (voir article euro), les Etats-Unis dévaluent le dollar et leurs exportations se portent mieux. Le libre échange mettra fin aux quotas d’importation, d’immenses parts de marché seront alors perdues. A titre d’exemple le ministre français du redressement industriel Arnaud Montebourg a récemment empêché le rachat de la société française Dalymotion par Yahoo. Souvenez-vous aussi de l’intérêt que portait General Motors envers Peugeot.

Les pays européens devront accepter un modèle libéral plus poussé. Une liste de réformes fiscales, sociales et environnementales devra être acceptée en conséquence. De nombreux éléments des sociétés européennes ne seront pas respectés.

Le gaz de schiste est un des nombreux points de désaccord entre la France et les Etats-Unis :

gaz-de-schiste

http://followyourintuition.forumactif.org/t25-quelles-rejouissances-nous-reserve-le-traite-transatlantique

Récemment les Etats-Unis ont acquis une autonomie énergétique importante. Le gaz est trois fois moins chez aux USA qu’en Europe. Les entreprises du secteur de la chimie en Europe s’empresseront de délocaliser leurs centres de recherche et de production sur le sol américain.

Il ne faut pas toutefois cacher le fait que certaines entreprises Européennes réussiront à accroitre leur chiffre d’affaire, mais avec un peu de recul les pays membres de l’EU ont plus à perdre qu’à y gagner sur le long terme.

eu_us-new-generation

FlOCB




One thought on “Marché transatlantique Union européenne – Etats-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *