full screen background image

Irma : catégorie 5

Un des endroits les plus sensibles du globe et qui est souvent affecté par les affrontements des catastrophes climatiques naturels est la partie sud des Etats Unis d’Amérique et les îles des Caraïbes.

Ce bout du monde qui a déjà été touché par l’ouragan Harvey au Texas fut récemment traversé en plein fouet par Irma. L’ouragan Irma est passé par les îles des Caraïbes dévastant au passage tout ce qui se dressait devant lui, l’île de Saint-Martin, Saint-Barthe, et a détruit à 98% les infrastructures utilitaires et foncières de l’île de Barbuda, laissant derrière lui un décor d’apocalypse. Il s’est dirigé ensuite vers la Floride avec ses vents de 300 km/h, balayant tout sur son passage et engendrant des dégâts terribles.

Malgré les préventions mises en place pour faire face au monstre, les conséquences sont inévitables. Les pays touchés sont coupés du monde et se retrouvent sans télécommunications. Les habitants, sommés par leurs élus locaux de quitter leur maison pendant le cyclone violent, se réfugient dans des abris spécialisés. Leur inquiétude naît surtout de la peur de se retrouver complètement dépouillés de toutes leurs possessions et de tous leurs biens après le passage de Irma. Le cauchemar n’était pourtant pas fini, notamment avec l’arrivée de Jose, un autre ouragan de catégorie 3 qui arriva derrière Irma sur sa même trajectoire et menaça à son tour de détruire à nouveau toutes les îles déjà touchées. La trajectoire de Jose s’est heureusement infléchie au dernier moment et l’ouragan passa bien au nord des Antilles.

Mais déjà s’annonçait Maria, qui se prépare à frapper encore une fois cette zone déjà fortement éprouvée…

Sabrina, 2nde




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *